TROPHEES DE CHASSE MAYEURE
 
 
 
 
 
 

Le sanglier, espèce de la famille des porcs, est un animal rudimentaire et rustre.
Il possede une incroyable adaptation à des ambiances differentes: soit les monts neigeux européens jusqu'aux grandes amplitudes termiques de la Pampa en Argentine, Amérique du Sud.

Le sanglier est venu d'Europe vers 1906 en le faisant se reproduire pour la colonisation des énormes extentions du territoire argentin, élargissant son domaine après dans d'autres provinces.

C'est un animal d'habitudes nocturnes, étant donné que la plupart du temps pendant le jour il prefère se garer dans les "dortoirs", endroits que sont généralement dans le plus profond de la forêt.

L'activité du sanglier commence généralement à soleil couchant. C'est à ce moment où le sanglier va vers les arbres, parcoure de longues distances à la recherche de l'eau et de la nourriture.

C'est très intéressant à faire remarquer ici que le sanglier est omnivore et il faut bien savoir que c'est un trait pertinent à son espèce étant donné qu'il mange tout ce qui est a sa porté, pâturages, semences, pommes de terre, des pommes sans laisser de profiter d'une charrogne ou d'un autre type d'aliment qu'il trouvera lors de son passage.

Un autre renseignement interessant sur le sanglier c'est de voir la fascination que produit en lui les marécages où l'eau et la boue lui permettent de s'épanouir en passant des heures la-bas ce qui lui permet de pouvoir tolérer la canicule. Les couches de boue que le récouvrent lui permettent d'isoler sa peau des insectes si dérangeantes.

Sa vision est déficiente étant donné que celle-là ne lui est pas indispensable pour ses activités quotidiennes, in n'est pas necessaire pour lui fixer sa vue dans un objet defini. Par contre son oreille et son odorat son très très développés. Ce que lui permet de trouver de sources d'aliments ou le proteger des possibles menaces, lesquels sans ces sens si dévéloppés seraient impossibles à detecter.

Le sanglier est connu comme un animal jaloux et méfiant, cette caracteristique devient plus remarquable lorsqu'il devient étalon, il prend des énormes précautions avant de rentrer dans un marécage ou une bauge.

Ces précautions peuvent être prises tout de suite ou sinon tout d'abord être aux aguets. Bref ce n'est pas comun que l'étalon entre dans un endroit tout de suite. Il faut d'abord qu'il se rassure qu'il n'y a pas aucun danger. Pour cela avant d'avancer il a laissé les femmelles à l'abri de tout danger.

Une autre facon de montrer son instinct de survivance c'est l'alternance des endroits ne pas pernoctant deux nuits de suite dans le même endroit, en écartant de lui de plus en plus le "facteur surprise".

Bien sur que cela est en rapport direct a l'état de tranquilité à lequel le sanglier est habitué.

Ce n'est pas anormal que l'on trouve des croissements entre sangliers et cochons, cela va en détriment de la purification de l'espèce. Mais également les genes "sauvages" sont toujours les plus forts et c'est à cause de cela qu'après certaines générations commencent à resortir les caracteristiques basiques du sanglier.

Les differences peuvent se remarquer dans ses oreilles. Le cochon posséde de grandes oreilles qui tombent en opposition avec celles du sanglier qui sont plus petites et dressées de là son sens de l'ouï si dévéloppé.

Le mufle du sanglier est en pointe et très stylisé. La couleur entre le sanglier et le cochon est differente en plus des differences dans leur contexture physique.

Il est très interessant de remarquer que le sanglier est un animal extrêmement agil, même s'il ne le semble pas. Il peut atteindre une grande vitesse dans un terrain ouvert, mais il est un grand spécialiste en pouvoir parcourir en cas de danger le plus "sale" de la forêt sans que rien puisse interrompre son but.

Bref, c'est un animal exceptionel.